Retour en images de Fous de danse – premier dimanche du Musée de la danse #2

Merci à l’équipe du Musée de la danse et à tous les danseurs d’avoir fait danser et rêver les visiteurs!

Et un grand merci également au public d’être venu si nombreux et d’avoir joué le jeu et  danser toute la journée!

Petite vidéo récapitulative de cette journée mémorable sur l’esplanade Charles de Gaulle :

 

« Ephémère, immortelle, versatile, la danse est le seul art qui, ne laissant aucun déchet sur la terre, hante certaines mémoires de souvenirs merveilleux. » Jean Babilée

Publié dans Danse, Vie culturelle | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Retour en images de Fous de danse – premier dimanche du Musée de la danse #1

Ce dimanche, le soleil était au rendez-vous ainsi que le public venu nombreux participer à Fous de danse, premier dimanche en plein air, orchestré par le Musée de la danse.

Échauffement avec Boris Charmatz

Échauffement avec Boris Charmatz

Le projet audacieux de Boris Charmatz et son équipe de faire danser tout Rennes en proposant aux visiteurs une invitation à vivre la danse sous toutes ses formes et à travers toutes ses pratiques a été atteint .

Soul train géant organisé par la Compagnie Engrenage

Soul train géant organisé par la Compagnie Engrenage

Petits et grands, professionnels ou amateurs, sont venus se déhancher et investir les grands cercles de l’esplanade Charles de Gaulle.

Unsustainables

Unsustainables de William Forsythe dansé par des enfants

Levée des conflits façon Flash-mob

« Levée » de Boris Charmatz façon Flash mob

cercle de danses urbaines par la Compagnie Engrenage

Cercles de danses urbaines par la Compagnie Engrenage

Passing Through de David Zambrano avec les élèves de l'école P.A.R.T.S de Bruxelles

Passing Through de David Zambrano avec les élèves de l’école P.A.R.T.S de Bruxelles

Pour voir toutes les photos cliquez    →    ici.

Tout Rennes danse!!

Tout Rennes danse!!

Publié dans Danse, Vie culturelle | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

Programme du dimanche 3 mai 2015 – Premier dimanche Fous de Danse!

Dans le cadre des premiers dimanches des Champs Libres, le Musée de la danse organise Fous de danse qui se déroulera sur l’esplanade Charles de Gaule à Rennes.

Étude révolutionnaire©Nyima Leray

Étude révolutionnaire©Nyima Leray

C’est gratuit et pour tout le monde. Enfilez votre tenue de danse et venez vous déhanchez sur la place de midi à minuit!

Un espace restauration sera installé devant les Champs Libres pour vous permettre de reprendre des forces entre chaque danse!

Programme :

De 12h à 14h

  • Échauffement pour tous – par Boris Charmatz – durée : 1h
  • Étude révolutionnaire –  solo d’après Isadora Duncan par Imane Alguimaret – durée : 4 min
  • Birds – de Stéphane Imbert par 50 rennais – durée : 5 min
  • Passing through –  de David Zambrano par 40 étudiants danseurs de l’école belge P.A.R.T.S – durée : 20 min
  • Rencontre hip-hop kids – démonstration de hip-hop freestyle par des enfants de 8 à 13 ans avec leur professeur Ill Yo’ – durée 20 min

De 14h à 16h

  • Solos – solos par Brice Bernier, Raphaëlle Delaunay, Cécile Loyer, Samuel Lefeuvre… – durée : 45 min
  • Unsustainables –  danse participative de William Forsythe par les enfants danseurs de la pièce Enfant de Boris Charmatz – durée : 20 min
  • Exposition de duos – des duos simultanés  par Maud Le Pladec et Or Avishay, Peggy Grelat-Dupont et Yann Saiz, Nuno Bizarro et Catherine Legrand, Pénélope Parrau et Lenaïg Le Yeuc’h, Raphaëlle Delaunay et Asha Thomas, Arzena Krzeminska et Simon Tanguy… – durée : 45 min
  • Soul train géant pour tous –  danse participative par la Compagnie Engrenage – durée : 1h

De 16h à 18h

  • Adrénaline – boum par DJ Fatima Marshall et DJ Ced – durée : 30 min
  • Levée –  flash-mob et danse participative de Boris Charmatz avec Boris Charmatz, Nuno Bizarro, Olga Dukhovnaya, Dominique Jégou, Catherine Legrand, Anne-Karine Lescop, Maud Le Pladec et Simon Tanguy – durée : 35 min – voir le tutoriel.
  • Fest-Deiz – par Hamon Martin Quintet – durée : 45 min

De 18h à 20h

  • Birds – de Stéphane Imbert par 50 rennais – durée : 5 min
  • Passing through –  de David Zambrano par 40 étudiants danseurs de l’école belge P.A.R.T.S – durée : 20 min
  • Cercles de danses urbaines – Quatre cercles de danses participatives (Funk, Hip-hp, House et expérimental) par la Compagnie Engrenage – durée : 1h

De 20h à 22h

  • Jours Étranges – de Dominique Bagouet, Catherine Legrand et Anne-Karine Lescop par 10 amateurs rennais – durée : 45 min
  • Dance Floor –  par DJ Fatima Marshall et DJ Ced – durée : 1h30
  • Cercles de danses urbaines – Quatre cercles de danses participatives (Funk, Hip-hp, House et expérimental) par la Compagnie Engrenage – durée : 1h

De 22h à 00h

  • Folk-s – de Alessandro Sciarroni par Marco D’Agostin, Pablo Esbert Lilienfeld, Francesca Foscarini, Matteo Ramponi, Alessandro Sciarroni et Francesco Vecchi – durée : 2h environ
Publié dans Danse, Vie culturelle | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

Focus sur la programmation du 03 mai : Soul train géant et Cercles de danses urbaines avec interview de la Compagnie Engrenage #9

La Compagnie Engrenage présentera le 03 mai prochain lors du premier dimanche Fous de danse Soul train géant et Cercles de danses urbaines.

la Compagnie Engrenage

la Compagnie Engrenage

Créée à Rennes en 2003, la Compagnie Engrenage présente des spectacles de danse hip-hop spécialisés en lock, pop et boogaloo, techniques de danse debout appelées «funkstyles» nées sur la côte ouest des États-Unis au début des années 70.
Dans le respect des valeurs fondatrices du mouvement hip-hop : paix, unité, respect, dépassement de soi, la compagnie s’inscrit également dans une démarche d’action culturelle et de rencontres privilégiées avec les publics à travers différents projets. Au sein de cette compagnie, les danseurs sont en quelque sorte des rouages de cet engrenage. Par la danse, l’échange et l’énergie collective, ils créent un mouvement positif qui devient chorégraphie. Vous pouvez découvrir la Compagnie Engrenage plus en détail en cliquant ici.

♦ Rencontre avec la Compagnie Engrenage :

Comment êtes-vous entrés dans le projet Fous de danse?

Le Musée de La Danse nous a contacté initialement, afin de nous proposer de coordonner un Soul Train géant le 3 Mai dans le cadre de leur événement. De fil en aiguille, en discutant, ils ont aussi pensé à nous pour la coordination des cercles.

Pouvez-vous nous expliquer ce qu’est un Soul Train et comment est née cette proposition?

À la base, « Soul Train » est une émission de télévision américaine, née au tout début des années 70 et qui perdurera jusqu’en 2012 à la mort de son mythique présentateur et créateur Don Cornelius. Elle avait pour « mission » de présenter et valoriser les artistes de la scène soul-funk, majoritairement afro-américains. C’était à l’époque un concept unique, car ces artistes n’étaient alors pas assez visibles à la télévision malgré leur succès et leur popularité. Ils étaient victimes d’une ségrégation encore bien présente dans les médias.
Des danseurs, le « soul train gang », étaient invités à danser autour des lives de Steevie Wonder, Marvin Gaye, Aretha Franklin, James Brown, les Jacksons Five et bien d’autres encore. Le moment du « soul train line » était le moment dédié à la danse. On y retrouvait le soul train gang, disposés en deux lignes face à face, formant ainsi un couloir où les couples de danseurs pouvaient défiler et montrer les danses qu’ils inventaient. C’était une époque de créativité très riche, libre, où les gens mélangeaient plein d’influences différentes dans leurs mouvements, sans trop réfléchir. Les plus populaires revenaient à chaque émission. C’est ainsi que la première forme de danse hip-hop, le « locking » (dite « danse funkstyle ») a été découverte par le public américain. Le succès des Lockers dans les second line fut tel qu’ils furent invités à présenter des petits shows qu’ils avaient montés.

Soul train ©guillaumejulien

Soul train ©guillaumejulien

Les danses Funkstyle sont des danses très communicatives, populaires, qui débutent par ce qu’on nomme les « funky step », que l’on peut retrouver dans les émissions Soul Train. Au sein de notre compagnie, le « soul train line » est une pratique habituelle, que nous avons décidé de développer en concept spectaculaire et participatif, dès 2007, et qui fondra ensuite l’idée de notre bal funk I feel Good en 2009. L’idée c’était de dire au public qu’avant les prouesses techniques impressionnantes des danses hip-hop, il y a le funk et une invitation à danser comme chacun le souhaite. Dans le Soul Train, tout le monde est danseur. C’est un moment de partage, en toute liberté de mouvement, sur des musiques irrésistibles, où chacun s’invente.

À l’image de l’émission de Don Cornelius, où on sentait des influences jazz, caribéennes, soul, funk, latines, l’idée d’un Soul train géant au cœur de Rennes, pouvant réunir des danseurs hip-hop, jazz, classiques, africains, contemporains, salsa, tango ainsi que des néophytes est une superbe idée qui nous a tout de suite séduit.

Ci-dessous un Soul train en vidéo :

 

Pouvez-vous nous expliquer en quoi va consister les cercles de Danses urbaines?

Les « cercles » sont un terme qui désigne pour les danseurs hip-hop le « freestyle »: les danseurs forment un cercle et dansent l’un après l’autre au centre. C’est un pur moment d’improvisation. On retrouve cette pratique dans de nombreuses danses traditionnelles dans le monde. Le 3 Mai, il y aura 4 cercles en simultané soit 4 espaces de danses. Chaque cercle sera équipé d’un système son indépendant. Il y aura donc 4 couleurs musicales différentes en même temps.

Est-ce possible pour les danseurs néophytes de pouvoir improviser sur des styles de danse aux noms nébuleux comme le newstyle, le Voguing, le jacking….?

Ces termes sont très précis, ils définissent des styles de danses hip-hop, et parlent donc avant tout aux danseurs hip-hop. Cela étant, ils sont associés à des couleurs musicales plus générales, sur lesquelles au final chacun est libre de s’exprimer comme il le souhaite.

Qu’attendez-vous ou qu’espérez-vous de cet échange avec le public?

Dans le cercle il y a des moments magiques d’invention, d’essais. Si le danseur accepte de se laisser porter par l’énergie qui l’entoure, humaine et musicale, qu’il soit néophyte ou expert, il peut vraiment vivre un moment de transe, et s’étonner lui-même de ce qu’il fait. C’est une sensation unique, particulière aux cercles. J’espère que le Soul Train et les cercles seront sous le signe de l’échange, de la rencontre et du plaisir. C’est là tout l’enjeu au final.

Le Soul train géant débutera vers 16h sur l’esplanade Charles de Gaulle le 03 mai 2015  et les Cercles de danses urbaines vers 19h30.

Publié dans Danse, Vie culturelle | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

Focus sur la programmation du 03 mai : Fest Deiz avec Hamon Martin Quintet #8

Le premier dimanche Fous de danse se met à l’heure bretonne et propose un Fest Deiz avec le groupe Hamon Martin Quintet.

Hamon martin quintet©Gilles Pouliquen

Hamon martin quintet©Gilles Pouliquen

Fondé par Janick Martin à l’accordéon diatonique et Erwan Hamon aux bombardes et aux flûtes, Hamon Martin Quintet est un groupe de musiques traditionnelles bretonnes. Le duo devient quintet avec l’arrivée de Mathieu Hamon au chant, Ronan Pellen, joueur de cistre et enfin Erwan Volant à la basse.

Les vies que l’on mène, leur dernier et cinquième album, s’inspire de leurs racines gallo-vannetaises avec une curiosité pour les textes de Boris Vian, la musique réunionnaise et les poèmes de Victor Hugo. Doté d’une extraordinaire capacité à privilégier la musicalité tout en rivalisant de virtuosité, Hamon Martin Quintet sait faire du trad’ avec l’énergie du rock. Vous pouvez dès maintenant l’écouter ci-dessous :

Image de prévisualisation YouTube

Laissez-vous entraîner dans la danse bretonne avec Hamon Martin Quintet le 03 mai 2015 vers 17h sur l’esplanade Charles de Gaulle.

Publié dans Bretagne, Danse, Musique, Vie culturelle | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire