Conférence « Regards sur les peuples autochtones » aux Champs Libres

Vous retrouvez dans cet article la vidéo de la conférence « Regards sur les peuples autochtones » du 24 mai dernier aux Champs Libres.

Cette conférence se déroule avec Julian Burger, Frédéric Deroche, Pierre de Vallombreuse et Arnaud Wassmer (animateur).

Tout au long de son compagnonnage de cinq ans avec Les Champs Libres, le photographe Pierre de Vallombreuse a rencontré 11 peuples autochtones à travers le monde : Inuit, Bihl, Navajo, Gwitchin, Rabari, Hadzabe, etc. À son regard s’ajoutent ceux de Julian Burger et Frédéric Deroche pour mieux comprendre qui sont ces peuples et quels sont les enjeux auxquels ils sont confrontés.

Julian Burger a été responsable pendant vingt ans du programme des peuples autochtones et minorités au Haut-Commissariat des Droits de l’Homme des Nations Unies.

Frédéric Deroche est juriste ; il a participé à de nombreux groupes de travail et programmes consacrés aux peuples autochtones.

Pierre de Vallombreuse est photographe, auteur du parcours « Hommes racines » aux Champs Libres. Il a réalisé en 25 ans un fonds unique de 130 000 photos sur 41 peuples.

Publié dans Photographies et cinéma, Société et citoyenneté | Marqué avec , , , , | Un commentaire

Exposition en plein air à Betton

12 photographies de Pierre de Vallombreuse en plein air, du 1er juin au 2 septembre 2012.

©Pierre de Vallombreuse / maquette ville de Betton

©Pierre de Vallombreuse / maquette ville de Betton

Pierre de Vallombreuse avait déjà exposé à Betton en avril 2011. Il y revient pour une exposition hors les murs le 1er juin.

Ces photographies sont extraites du projet « Hommes Racines » mené en partenariat avec les Champs Libres depuis 2008, ces photographies témoignent de l’itinéraire singulier de ce photographe, qui sillonne le monde à la rencontre de peuples autochtones.
Sa démarche a pour objectif de toucher le public et susciter des interrogations sur notre rapport à la nature et notre responsabilité dans les changements qui l’affectent. «Mon travail a pour but d’alerter (…). C’est un combat pour la liberté que je continuerai à mener encore : la liberté d’être, la liberté de choisir son destin, la liberté de rester dans sa culture».

Dans le contexte de la globalisation, où la connaissance des cultures est la condition du respect de la diversité, ce projet constitue un exemple emblématique pour nourrir la réflexion sur le « vivre ensemble » et la pensée humaniste face au progrès.

Pierre de Vallombreuse propose une visite commentée de son expositon le vendredi 1er juin à 18h30, place de la Cale à Betton. Il va présenter sa démarche, à la fois sensible et militante, et va dévoiler les multiples anecdotes qui se cachent derrière chacun de ses clichés.
Alors n’hésitez pas à entamer le week-end par un voyage riche en découvertes…

 

Publié dans Photographies et cinéma, Société et citoyenneté | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

24 mai 2012 – 20h30 : Retransmission en direct de la conférence « Regards sur les peuples autochtones »

avec Julian Burger, Frédéric Deroche et Pierre de Vallombreuse

Retransmission de la conférence en direct à partir de 20h30

 

Julian Burger a été responsable pendant vingt ans du programme des peuples autochtones et minorités au Haut-Commissariat des droits de l'homme des Nations Unies.

Frédéric Deroche est juriste ; il a participé à de nombreux groupes de travail et programmes consacrés aux peuples autochtones.

Pierre de Vallombreuse est photographe, auteur du parcours Hommes Racines.

Pendant sa résidence de cinq ans aux Champs Libres, le photographe Pierre de Vallombreuse a rencontré des peuples autochtones à travers le monde : Inuit, Bihl, Navajo, Gwitchin, Rabari, Hadzabe…  À son regard s'ajoutent ceux de Julian Burger et Frédéric Deroche pour mieux comprendre qui sont ces peuples et quels sont les enjeux auxquels ils sont confrontés.

Publié dans Photographies et cinéma, Société et citoyenneté, Vie culturelle | Laisser un commentaire

Le territoire de Jharia – Etat du Jharkand (Inde)

« Les fumées des incendies s’échappent de partout. Même dans des maisons aux murs brûlants. Leurs habitants ne les quittent qu’au dernier moment faute d’endroit où se loger. Chaque année les feux souterrains engloutissent des maisons et des gens. Les morts et les blessés ne sont pas comptabilisés. Les habitants qui n’ont pas de travail vivent du charbon volé qu’ils cokéfient pour le vendre illégalement aux particuliers ».

crédit : Pierre de Vallombreuse

Publié dans Photographies et cinéma, Société et citoyenneté | Marqué avec , , , | 2 commentaires

Navajo – Etats-Unis

« Les gens n’ignorent sans doute pas qu’il existe aux États-Unis des mines d’uranium abandonnées après la guerre froide et laissées en l’état, sans protection. Peu de gens soupçonnent en revanche que sur ces zones contaminées
vivent des Navajos, dans des maisons radioactives, construites avec des parpaings, de la tôle ondulée récupérée sur ces mines ».

crédit : Pierre de Vallombreuse

Publié dans Photographies et cinéma, Société et citoyenneté | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Basque – France, Espagne

« On parle toujours de l’autochtonie comme d’un « ailleurs » or elle existe au sein de l’Europe avec les Basques ou les Sams en Norvège. En Espagne, les Basques ont un parlement et un gouvernement autonomes. Ils ont réussi à maintenir leur langue. Le Pays basque, avec lequel j’ai un lien très personnel, constitue en quelque sorte la genèse intime du projet Hommes racines. Il pose d’emblée la question de l’identité et de l’autochtonie. J’y suis né. Mon père y a longtemps vécu. C’est aussi une façon de rendre hommage à cette terre et à mon père ».

crédit : Pierre de Vallombreuse

Publié dans Photographies et cinéma, Société et citoyenneté | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Bhil – Inde, État du Gujerat

Un couple vivant seul dans un village des Dang.
Leurs enfants sont partis travailler dans les plantations de canne à sucre.

« Les Bhils représentent une des ethnies les plus nombreuses d’Inde. On les retrouve tout au long d’un itinéraire qui part du massif des Dangs, un massif montagneux, forestier, le dernier bastion des Bhils, où leur culture est restée très forte, jusqu’au Rajasthan semi désertique, où ils vivent, ou survivent parfois, dans une région qui les voient fortement hindouisés. Dans les Dangs, la pauvreté s’installe et les jeunes s’en vont : quel avenir possible ? À part quelques petites communautés qui ont suffisamment de terres, nombreux sont ceux qui ont dû quitter la région pour aller travailler dans des champs de cannes à sucre, dans des conditions qui frisent l’esclavagisme. On sent une profonde tristesse, de la résignation, et en même temps un lien très fort encore, chez les Bhils des Dangs, avec leurs racines, les arbres, avec des rites très importants liés au cycle des saisons ».

crédit photo : Pierre de Vallombreuse

Publié dans Photographies et cinéma, Société et citoyenneté | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Gwitchin (Canada)

Sur la rivière Porcupine, un groupe de chasseurs est parti à la recherche de caribous. Un homme indique au motoriste les hauts fonds.

crédit : Pierre de Vallombreuse

Publié dans Photographies et cinéma, Société et citoyenneté | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Inuit – Groenland

Nord du cercle polaire

Le petit bateau de la Disko Line dessert deux fois par semaine les îles isolées. Il transporte marchandises,  courrier et  passagers avant l’hiver où la banquise empêchera toute liaison maritime.

crédit photo : Pierre de Vallombreuse

Publié dans Photographies et cinéma, Société et citoyenneté | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Badjao – Malaisie – île de Borneo, État de Sabah

Une lepa (embarcation traditionnelle Badjao) part pour un long voyage en mer.
Sa destination reste secrète ainsi que le but du voyage, pêche ou contrebande ?

crédit photo : Pierre de Vallombreuse

Publié dans Photographies et cinéma, Société et citoyenneté | Marqué avec , , , | Un commentaire