Écritures nomades

DSCN1342trois écrivains
argentins en France

Le mercredi 18 janvier, 19h, à la Maison Internationale de Rennes, 7 quai Chateaubriant.

Nous aurons le plaisir d’accueillir trois auteurs argentins qui vivent et écrivent en France. Chacun a fait et fait encore l’expérience de la distance, du déplacement, de l’écriture de l’entre-deux. Exil choisi, exil subi – Ariana Harwicz a choisi de s’installer en 2007 en France pour ses études, Néstor Ponce et Pablo Nemirovsky ont dû quitter leur pays pendant la dictature militaire des années 70 – Lire la suite

nouvelle édition de la casa de cartón

KBREDU

editionredu
Krešimir Bagić
TKO BACA MRVICE KRUHA DOK HODA ŠUMOM

QUI SÈME DES MIETTES DE PAIN EN TRAVERSANT LES BOIS
traduit du croate par Vanda Mikšić
camaret

dans ce port tout est en écume :
le pêcheur, le vendeur et l’enfant,
le chien errant, le mât et le bateau.
le pas en écume, la mer en écume,
le rire effleure ton dos.

ici j’ai découvert la vérité du monde
(saint-pol-roux te le confie)
et glissé dans une solitude somptueuse.
seul je demeure, seul est le château,
une vague silencieuse nous asperge.

il pleut au bout du monde,
la pierre brille, la cloche sonne,
ce son a fait naître le jour.
le nuage en écume, la tour en écume,
le rire effleure ton dos.

Un printemps en Bretagne, una primavera en Bretaña

poèmes traduits de l’espagnol argentin en français, par Fatima Rodrigues et Paloma Moin
web

A la fin de la résidence en Bretagne de Washington Cucurto et Pedro Mairal , nous avons souhaité publier quelques uns de leurs poèmes en bilingues dans cette édition de carton, le livre a été présenté lors d’une rencontre/lecture à la librairie Planète IO. Il est en vente au siège de l’association ( 5 euros)

Mon père le lecteur 3 ème titre de la casa de cartón

les amours jaunesREDU« Dans les écrits d’Andrés sur son père se dessinent les contours d’une langue qui se transmet de père en fils. Les situations de famille trouvent un écho dans les scènes de la littérature argentine ou étrangère. Chaque souvenir est relié à un passage de roman, d’une nouvelle, d’une poésie ou même d’un film. Le jeu du langage est un territoire rempli de réel et d’ailleurs, un ailleurs qui tantôt s’appelle France, tantôt Chine ou Argentine… Père et fils évoluent ainsi dans un paysage qui traverse les continents racontés dans les livres, océan de villes, lieux de récits épiques ou poétiques, dans lequel les deux figures se rencontrent, dialoguent et se quittent. »

> A découvrir à la librairie Planet Io, 7 rue st Louis, Rennes, le 13 décembre à 17h, en compagnie de Daniel Atala, enseignant à l’Université de Bretagne Sud

nouvelle édition Casa de cartón

CCI07052014Dans le cadre de Convergences Culturelles, évènement coorganisé par la Ville de Rennes et l’Union des Associations interculturelles (UAIR), et en partenarait avec Angola Congo Bretagne (ACB) travesías propose des ateliers d’édition en carton. Des contes français et congolais destinés aux enfants et aux adultes pourront être utilisés pour s’initier dans deux des quatre langues nationales parlées en République démocratique du Congo (RDC) : le swahili et le lingala. Vous connaîtrez ainsi l’histoire de l’éléphant et de l’escargot et aussi…

L’Histoire du vieux chat gris qui avait visité le monde

Hadisi ya paka mzee wa rangi kijivu aliye safiri sana

Lisolo ya niawu moko akola mingi pe akenda mibembo mingi

une nouvelle maison d’édition « la casa de cartón »

atelier d'écriture au thabor

atelier d’écriture au thabor

L’association travesías initie une édition de livres cartoneros : projet artistique, social et communautaire ayant comme objectifs de diffuser une forme  alternative d’édition, (en carton récupéré) comme un moyen économe et écologique de produire un objet artistique et de développer des capacités créatives lors d’ateliers participatifs.

Une première édition a été réalisée lors de la résidence du poète argentin Milton López.

L’initiative des livres cartoneros  est née dans le quartier populaire de La Boca à Buenos Aires, pendant la crise de 2001 avec l’aide des cartoneros (les personnes qui vivent de la récupération des cartons)  la maison d’édition s’appelait Eloisa cartonera. Cette initiative s’est répandue en Uruguay, Paraguay, la Bolivie et Pérou…Elle est apparue ces dernières années également en Europe.

les arbres de vie présentation à la librairie le chercheur d’art

Dans ce recueil, nous voyageons du Mexique jusqu’à l’Oural en passant par l’arbre sacré du Cambodge, l’arbre de la Bodhi qui permet le repos du sage.
Les livres ont été les compagnons de cette aventure: ouvrages photographiques sur les arbres mais aussi catalogues d’exposition, revues, romans ou poèmes qui faisaient écho au projet.
livreredu

 

identité/diversité, exposition/ débat

Image

DSCF5361reduDans le cadre d’une recherche qui s’est déroulée au cours des années 2012 et 2013, nous avons proposé des ateliers de dessin d’arbres et de modelage de bols en terre aux habitants de divers quartiers à Rennes et à Morlaix. Ce travail s’est prolongé en Argentine dans les villes de La Plata, Bahia Blanca, Perico. Deux étudiantes de master en sociolinguistique à Rennes 2, se sont intéressées aux multiples sens que le mot « terre » pouvait  évoquer pour les participants. Ces expériences prennent aujourd’hui la forme d’une exposition et de trois rendez-vous qui continuent d’explorer les notions d’identité, de multiplicité des origines et de plurilinguisme.

c’est jusqu’au 12 février à l’orangerie du Thabor
12 FÉVRIER À 18h30 : Conférence-Débat
Espace Ouest-France – 38, rue du Pré-Botté
TierraS : identités, langues et relations interculturelles
en partenariat avec le laboratoire PREFIcs de l’université Rennes 2.
Modérateur : Philippe Blanchet, enseignant-chercheur, spécialiste du plurilinguisme.
Intervenants : Adriana Porta, Irénée García-Aranda, Pierre-Louis Bartholy.

 

terre/ ma terre

- Qu’est-ce que le mot « terre » évoque pour vous ?
– Est-ce que vous pouvez dire le mot « terre » dans d’autres langues ?
TierraDSCF4602

Trotro « terre »
تراب , ارض « terre, poussière »
Χωμα « pousière, sol »
Udongo ni utajiri « le sol s’enrichit »
人、忄国人、森 « homme, voyageur, foret »
Earth, land « terre, sol »
ដី « sol, terre »