L’arbre de Lila Downs : identités

« Le mythe de création mixtèque se réfère à un arbre autrefois situé dans la petite ville d’Apoala. Cet endroit ressemble aujourd’hui à une oasis. Une rivière, belle et grande, semble surgir de nulle part et ses eaux s’infiltrent dans le sol. Le lieu est fascinant. Je crois vraiment que cet arbre incarne la beauté de notre origine. Il existe plusieurs interprétations symboliques à ce propos. D’après une interprétation littérale, un visage féminin apparaît sur le tronc et les branches représentent des jambes d’entre lesquelles un homme surgit. Une autre interprétation relie l’arbre à l’idée pictographique d’arbre de famille du peuple mixtèque. Le début du mythe raconte que les deux premières personnes qui émergèrent de l’arbre étaient âgées. […] Cette image de l’arbre de vie se retrouve dans les cultures maya et aztèque. J’imagine qu’elle a sans doute de l’importance dans toutes les Amériques.  »

Lila Downs, citée par Philip Van Vleck, « Lila Downs Duality ». Disponible sur internet en 2004 : http://www.dirtylinen.com/linen/96/downs.html. Traduction de Mélanie Roche, auteure d’une thèse soutenue sous la direction de Néstor Ponce et Javier Pérez Siller : L’arbre de Lila Downs : identité, expressions de genre et constructions musicales, Université de Rennes 2 / Benemérita Universidad Autónoma de Puebla, 2008.

Laisser un commentaire